Corbeille de fruits


"Rosalia se tenait à coté de l’armoire, adossée au mur tendu de papier peint fleuri. Par on ne sait quelle magie, l’armoire était à présent un arbre du voyageur, gigantesque, curieusement revêtu d’une écorce écailleuse et jaspée qui renvoyait des images morcellées de la chambre.”

-Gisèle Pineau, Chair Piment, Paris, Gallimard, 2004